Acheteur d'une première maison

Chercher une maison c’est excitant, mais, cela peut aussi être intimidant et stressant. Voici des conseils pour vous aider à démarrer:

SAVOIR combien vous pouvez vous permettre.  Avant de commencer à chercher votre maison de rêve, vous devez comprendre votre capacité d’achat réelle. Utilisez un calculateur de la capacité d’emprunt hypothécaire pour déterminer combien vous pouvez vous permettre de dépenser en toute sécurité. Les prêteurs ont des formules pour déterminer combien vous pouvez vous permettre d'emprunter, mais ils n'ont pas toujours votre meilleur intérêt à l’esprit. Calculez les chiffres vous-même pour vous assurer que vous êtes en mesure d’effectuer les paiements. N'oubliez pas de prendre en compte TOUTES vos dépenses. Ce n'est pas parce que la banque vous approuve une hypothèque de 500 000 $ que vous pouvez vous le permettre.

VÉRIFIEZ votre crédit et mettez en veille toute nouvelle activité de crédit. Lorsque vous contractez une hypothèque, votre crédit sera l'un des facteurs clés si vous êtes approuvé, et il aidera à déterminer votre taux d'intérêt et éventuellement les conditions de prêt. Vérifiez votre dossier de crédit avant de commencer le processus d'achat d'une maison. Contester toutes les erreurs qui pourraient faire diminuer votre pointage de crédit et chercher des occasions de l'améliorer votre crédit, comme faire une brèche dans les dettes en souffrance. Il n'est pas sage de faire de gros achats ou de déplacer votre argent trois à six mois avant d'acheter une nouvelle maison. Vous ne voulez pas prendre de chances avec votre profil de crédit. Les prêteurs ont besoin de voir que vous êtes fiable et ils veulent une piste papier complète afin qu'ils puissent vous obtenir le meilleur prêt possible. Si vous ouvrez de nouvelles cartes de crédit, accumulez trop de dettes ou achetez beaucoup d'articles coûteux, vous aurez de la difficulté à obtenir un prêt.

OBTENEZ une lettre d'approbation préalable pour votre prêt hypothécaire. Être pré-qualifié vous donne simplement une estimation de combien un prêteur peut vous prêter en fonction de votre revenu et vos dettes. Il est judicieux d'obtenir une pré-approbation, où le prêteur examine soigneusement vos finances et confirme par écrit combien il est prêt à vous prêter et à quelles conditions. Avoir une lettre de pré-approbation en main donne l’impression à un vendeur que vous êtes sérieux et peut vous donner un avantage sur les acheteurs qui n'ont pas fait cette démarche. En étant pré-approuvé, vous économiserez beaucoup de temps et d'énergie puisque vous ne serez pas à la recherche de maisons que vous ne pouvez pas vous permettre d’acheter. Il vous donne également l'occasion de magasiner pour la meilleure affaire et les meilleurs taux d'intérêt. Faites votre recherche et assurez-vous qu'il n'y a pas de coûts cachés dans le prêt proposé.

DÉTERMINEZ votre liste de souhaits. Avant de commencer à magasiner sérieusement pour votre maison, vous devez déterminer quels sont vos besoins et vos désirs. Vous n'obtiendrez probablement pas tout sur votre liste de souhaits pour votre première maison - mais choisir votre top 3 ‘must-haves’ et top 3 ‘deal-breakers’ est un bon endroit pour commencer! Vous serez ainsi en mesure de restreindre votre recherche de maison à des propriétés qui correspondent vraiment à vos besoins. Ceci est doublement important si vous achetez avec un partenaire. Chacun d'entre vous doit faire une liste de ce qui est vraiment important. Ensuite, mettez les listes côte à côte et évaluez vos caractéristiques sur une seule liste. Maintenant, quand vous entrez dans une maison, vous serez en mesure de prendre du recul par rapport aux émotions et de vous souvenir de vos caractéristiques importantes.

VISEZ une mise de fonds de 20%. Il est fortement recommandé que tous les acheteurs d'une première maison visent un versement de 20% la valeur de la maison afin de se qualifier pour une hypothèque conventionnelle. Si vous avez de l'argent dans vos REER, vous pouvez utiliser jusqu'à 25 000 $ pour l'achat de votre première maison. Une mise de fonds de moins de 20% pourrait signifier des coûts plus élevés et le paiement d'une assurance hypothécaire privée par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) pour couvrir le risque plus élevé de ce prêt. Jouez avec une calculatrice de mise de fonds pour vous aider à déterminer le montant de votre objectif.

Nouvelles règles minimales de mise de fonds: À compter du 15 février 2016, les acheteurs de maison devront se conformer à de nouvelles règles minimales de mise de fonds. Les nouvelles règles exigent une mise de fonds minimum de 10% pour les maisons de plus de 500 000 $ - seulement sur la partie du prix supérieure à 500 000 $.

NE PAS OULBLIER les coûts de clôture. Vous devez également penser aux coûts de fermeture qui peuvent varier de 1,5% à 4% du prix d'achat de votre maison. Beaucoup de premiers acheteurs sont surpris par ces coûts. Vous pourriez devoir payer pour tout ou une partie de ce qui suit:

  • Frais d'inspection de la maison

  • Frais juridiques

  • Taxe de transfert de propriété

  • Frais d'évaluation

  • Taxe de transfert foncier

  • Assurance de titres

  • Ajustement de l'intérêt

  • Assurance de biens et d'incendie

ACHETEZ avec votre tête, pas votre coeur. L'achat d'une maison basée sur les émotions risque de vous briser le cœur. Si vous 'tombez amoureux' d'une propriété, vous risquez de prendre de très mauvaises décisions financières. Il y a une différence entre vos émotions et vos instincts. Penser logiquement et de manière réaliste est la clé pour faire ce qui est probablement le plus gros achat de votre vie. Si vos émotions dépassent le bon sens, cela pourrait vous coûter plus cher pour la maison et vous pourriez ne jamais récupérer vos pertes. C'est un investissement, alors restez calme et soyez vigilant.